A partir de 1969… « Un Festival flamboyant »

Un nouveau Conseil d’Administration est créé sous la présidence d’Henri Tiscornia, la direction artistique restant confiée à Bernard Gavoty. Il leur apparût vite opportun de rétablir en période estivale le déroulement du Festival et de diversifier les lieux de ses manifestations : Abbaye du Thoronet, Église Saint-Louis d’Hyères, Fort de Brégançon, Théâtre de Châteauvallon, diverses églises de Toulon, et enfin la Tour Royale, renouant ainsi avec les origines du Festival.
A partir de 1996… « Un Festival permanent »
En 1996, sous l’impulsion de Claude-Henri Bonnet, nouveau directeur artistique, le Festival s’est lancé dans une nouvelle aventure : une saison d’hiver « Les mardis musicaux » ; devant le succès de cette manifestation, la nouvelle saison d’hiver s’étoffe et devient « les moments musicaux » puis « les concerts classiques » et enfin sous la direction artistique de Daniel Bizien cela devient « les classiques du Festival », qui a réussi à créer un véritable relais musical où se croisent les différents publics de la région Toulonnaise.